VIVA CUBA! (Cuba)

A PROPOS

¡Viva Cuba! est une expression très utilisée par les Cubains. On retrouve également l’expression fréquemment peinte dans les rues des villes.

Les rues de Cuba, ce sont véritablement le lieu de vie des citadins cubains, parfois, souvent même, cantonnés à des habitations exigües. L’âme de l’ile s’exprime dans ces avenues, dans ces ruelles, dans ces malecons qui bordent la mer.

Les rues de Cuba, ce sont des sons qui sortent des habitations. Les chansons de romantica côtoient les rythmes hiphop de reggaeton, les percussions de la rumba cubaine croisent au détour des ruelles les cuivres et les guitares d’un groupe de salsa.

Les rues de Cuba, ce sont des odeurs de pain, de rhum, d’égouts, de poubelles pourrissant sous le soleil tropical, de fritures, de pizza.

Les rues de Cuba, ce sont des architectures qui sont le reflet des influences successives espagnoles, américaines, françaises et soviétiques de l’île. Fastueux, croulants, surannés, colorés, ces bâtiments renvoient une fois de plus un regard troublé sur ce pays plein de paradoxes et de contrastes.

Les rues de Cuba, ce sont ces vieilles voitures américaines des années 50 qui nous plongent dans l’époque où La Havane était synonyme de faste et de fête. Ce sont aussi ces Lada qui témoignent des amitiés communistes à l’époque soviétique.

Les rues de Cuba, ce sont avant tout les Cubains, peuple métissé, chaleureux et solidaire, peuple fier de leur culture, de leur Révolution, mais aussi parfois blasé par la situation économique qui se dégrade dans le pays. Ce sont également ces discussions interminables entre voisins sur le perron des maisons.

Cette série est issue d’un voyage photographique de deux mois de Février à Avril 2014 à Cuba, où le photographe-voyageur a usé ses semelles à déambuler inlassablement dans les rues des villes.

GALERIE

Share